• J'ai pu remarquer au cours d'une analyse sociologique de longue haleine

    (non, en vrai, c'est juste la vie de tous les jours qui m'apprend des trucs),

    qu'il existait:

    LE SYNDROME DE LA SERVIETTE

    Je vais t'expliquer et tu vas tout de suite comprendre:

    Tu es allée spécialement à une heure décalée à la plage pour profiter du calme pour te détendre, tu étends ta serviette et tu profites du silence et du soleil sur une plage déserte.

    Le syndrome de la serviette

    Comment ça c'est pas moi? T'en sais rien

     

    Quand soudain, tu entends, au loin, du bruit, des cris...(nan t'inquiète, personne ne se noye). Bref, tu entends au loin et tu te dis, la plage est grande...

    Sauf que OUI la plage est grande mais bizarrement qui tu vois squatter à 2 millimètres de TA serviette alors que tu reviens d'un petit bain de mer?

    Le syndrome de la serviette2

    TADA!!

    Le pack comprend (ça s'appelle le ALL-INCLUSIVE je crois quand on est en vac):

    les enfants qui crient, les parents qui fument et le sable qui vole partout...(la crème solaire ça colle chez toi aussi?)

     

    Le syndrome de la serviette marche aussi sur un parking VIDE où tu te gares et quand tu reviens, il y a une voiture garée JUSTE à côté de la tienne et tu peux à peine ouvrir ta portière alors que le parking, lui, est toujours vide autour...

    C'est juste moi, où ça vous arrive à vous aussi?


    10 commentaires
  • Au bureau, j'ai une lampe indirecte(que j'aime parce que c'est mieux pour les yeux)

    et il y a des néons au plafond.

     

    Le seul hic, c'est que les néons sont à détecteur de mouvement!

    Donc, dés que je bouge, je me prends leur lumière aveuglante!

     

    Incitation implicite

    Franchement, il y a incitation implicite à la paresse, non??

    Incitation implicite2

     

     

     


    4 commentaires
  • 1/ J'ai peut-être mangé du cheval ?!

     

    Ah non, ouf!! Y avait plus de Findus on a pris du Maggie, c’était bon . (enfin qui sait ce qui s’y cache maintenant !)

     

         Mes scoops du jour:

     

     

    2/Ca fait presque 1 semaine que Ptit Pimousse trouve sympatoche de se réveiller à 5h du mat’ et de ne pas se rendormir (1h30 avant mon ‘vrai’ réveil, c’est peu mais c’est beaucoup à la fois !). Heureusement que je n’ai jamais de cernes, je peux faire illusion (sauf quand je passe mon temps à bailler).

     

         Mes scoops du jour:

     

     

    3/J’aime pas l’hiver et encore moins le gel et la neige sur les routes et les trottoirs. J’ai envie d’hiberner ! C’est le NOOORD qu’ils disent, moi je dis c’est la ME*DE !

     

         Mes scoops du jour:

     

     

    4/ On passe un mois de février comble au niveau de tous les week-end et c’est cool (j’ai le sentiment d’avoir une vie sociale ultra développée).

     

         Mes scoops du jour:

     

     

    5/Ca me demange de plus en plus de changer de maison, je me demande même si Ptit Pimousse n’est pas aussi stressé à cause de ça (ou sinon, c’est juste les dents(pour lui, pas pour mois hein !)).

     

         Mes scoops du jour:

     

    Patience, patience.


    6 commentaires
  •  

    Quand je vous disais que mes références musicales dataient un peu !

    Voilà, je ne peux pas penser au mot ‘populaire’ sans avoir cette chanson qui me vient directement à l’esprit.

    Popular-Nada surf

    Bref, je me posais donc cette question :

    Qu’est ce qui fait qu’on est populaire (ou pas) ?

     

    Ex-intello, non buveuse, non fumeuse et très peu portée sur la cultivation de ma popularité, être populaire:Moi, je ne connais pas.

    Popular (or not)

     

    Pour certaines, cela a l’air d’aller de soi de toujours être entourée, avoir 1001 coups de fil à passer et en recevoir tout autant. Déjà à la maternelle, tout le monde se battait pour partager avec elle le bac à sable et au collège, elle ne déjeûnait jamais seule, tout ça, tout ça…

    Mais qu’est ce qui fait qu’on est populaire ? Qu’on a (ou non) beaucoup d’amis ?

    Je connais pas mal de gens biens qui ont peu d’amis donc je dirais que ça n’est pas lié à la gentillesse de la personne.

    A la beauté ? A l’art de savoir manier les relations sociales, alors ?

    Pourtant, sur la toile, c’est pareil, la popularité semble totalement aléatoire.

    Pour élargir le débat au-delà de la sphère privée, quand je vois certaines personnes  qui deviennent connues(en général issus d’une popularité  « youtubesque »ou TV), franchement, ça me fait peur.

    Il y a tant d’artistes plein de talents mais qui n’en font pas des tonnes, qui aimeraient juste rester simples et qui du coup, passent inaperçus…

    Je les replace encore une fois, mais par exemple K’S Choice (qui est un groupe indéniablement cool) n’est pas populaire en France (ou peu), tout ça parce qu’ils n’en jettent pas « plein les yeux » et ça m’ énerve (quoique j’adore leurs concerts intimistes).

    Etre populaire ou ne pas être ?

    Quelle valeur à donc cette popularité tant recherchée ?

    Si l’on n’est pas populaire, qu’en penser ?

    Et vous, qu’en pensez-vous ?

     

     


    6 commentaires